Communiqué de presse

 

La Manif Pour Tous dénonce les conditions d’incarcération détestables de Nicolas devant le Conseil de l’Europe et soutien les parlementaires inquiets qui ont rendu visite ce matin à Fleury Mérogis

 

Nicolas Bernard-Buss, déjà victime d’une condamnation particulièrement lourde pour les faits qui lui sont reprochés et disproportionnée pour un jeune de 23 ans sans casier judiciaire, a subi des conditions d’incarcération détestables.

 

Depuis son incarcération et jusqu’à hier, Nicolas a été totalement isolé, coupé de tout contact humain, si ce n’est lors des deux fouilles quotidiennes, faites dans des conditions humiliantes. Il a été privé de toute hygiène - toilette, changement de vêtements, etc. - et privé de toute possibilité de s’aérer le corps et l’esprit pendant 9 jours. Ni promenade quotidienne, ni lecture de livre, ni aucune autre activité n’a été possible pour lui à part la lecture des lettres adressées par des milliers de français indignés.

 

La Manif Pour Tous travaille en étroite collaboration avec Me Benoit Gruau, l’avocat de Nicolas Bernard-Buss, depuis qu’il a été interpellé et incarcéré à la prison de Fleury Mérogis. Informée de la dégradation du moral de Nicolas, La Manif Pour Tous a immédiatement alerté des parlementaires, dont M. le député Hervé Mariton, afin qu’ils puissent peser au plus vite sur les conditions de détention de Nicolas. Hervé Mariton s’est ainsi rendu ce matin à la prison de Fleury Mérogis, accompagné des députés Philippe Houillon, Xavier Breton, Damien Meslot, Véronique Besse et du sénateur Bruno Retailleau. Grâce à cette pression des élus et aux nombreuses manifestations de soutien qui ont déjà eu lieu, Nicolas a été transféré dans une aile de la prison où ses conditions de détention ont été améliorées.

 

Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, a été auditionnée en début d’après midi devant le Conseil de l’Europe à Strasbourg pour dénoncer ce scandale indigne de la France, pays des droits de l’homme, et plus largement, la répression policière et judiciaire qui s’abat sur les opposants à la loi Taubira et à ses conséquences (PMA pour tous, GPA, enseignement obligatoire du gender). Près de 1000 interpellations et 500 gardes à vue ont été constatées depuis le mois de mai !

 

Cette répression, tout comme la condamnation et les conditions de détention de Nicolas, vise à étouffer et mettre un terme à la mobilisation contre la loi Taubira. Il est un fait que, en France aujourd’hui, les libertés de pensée et d’opinion ne sont plus respectées par les autorités.

 

Outre le soutien qu’elle apporte à Nicolas, La Manif Pour Tous a lancé dès le soir de sa condamnation une pétition pour sa libération. Celle-ci sera adressée à M. François Hollande et Mme Christiane Taubira.

 

Des manifestations ont déjà eu lieu partout en France, et une nouvelle action de La Manif Pour Tous, prévue dimanche 30 juin en fin d’après-midi à Paris, sera annoncée dans les heures qui viennent.

 

La Manif Pour Tous ne relâche pas la pression car lorsqu’un peuple a conscience qu’il se bat pour une juste cause, il triomphe toujours !

 


La Manif Pour Tous est un mouvement spontané et populaire qui, au-delà des sensibilités religieuses, partisanes et sexuelles, dépasse toutes les diversités pour préserver l'unité paritaire de la filiation humaine garantie par le mariage civil dans le droit français, les repères fondamentaux de notre société et pour combattre toute forme d'homophobie.